• Studio Foto

Quel schéma d'éclairage est adapté aux photos portraits?

Qu'est-ce qu'un schéma d'éclairage pour commencer? Pour définir cette notion, on peut dire qu'il s'agit de tout type de configuration d'éclairage pouvant produire un résultat spécifique en studio ou en extérieur. L'apprentissage et la maîtrise de ces schémas vous aideront à produire de magnifiques portraits en tant que photographe. De plus, il est possible de se servir d'une lumière naturelle ou artificielle. On distingue plusieurs types de schémas, à savoir : Split, Butterfly, Rebrandt et Loop.


schema d'éclairage pour photo portrait : Rembrandt, Loop, butterfly, Paramount, Split

Le schéma d’éclairage Split


Traduit de l'anglais pour dire diviser ou fendre, ce schéma d'éclairage coupe le visage en deux : une partie sous la lumière et une autre complètement à l'ombre. Pour obtenir ce résultat, il convient lors du shooting de placer la source lumineuse à 90 degrés de l’axe du visage et à la hauteur de celui-ci. Cet éclairage confère aux portraits une touche mystérieuse car une seule moitié du visage est nettement visible.


Avec ce schéma, les rides et les imperfections de la peau sont plus apparentes et plus visibles en raison de la lumière rasante appliquée sur les traits du modèle.

Il convient beaucoup plus aux hommes. Il donne un côté dramatique à leurs portraits. C'est un mode d'éclairage bien adapté pour les book de comédiens en studio photo.

On peut passer sur Photoshop pour masquer certaines rides, mais ça dénaturerait un peu le côté volontairement "brut" du cliché.


Le schéma d’éclairage Butterfly ou Paramount


Dans ce type de photographie de portrait, la source de lumière principale est située directement en face du visage du sujet. Elle est placée en hauteur légèrement au-dessus et derrière l'appareil photo. Ainsi, le photographe se trouve sous la source lumineuse (en utilisant un bras girafe par exemple). Pour créer l'ombre, la lumière doit être bien orientée et très proche du modèle.


Ce plan d'éclairage porte aussi le nom de Papillon en raison de la forme d'ombre qui se crée sous le nez du sujet. Appelé également Paramount, il a été très utilisé dans les studios Paramount Movies et par les photographes d'Hollywood surtout dans les années 30 en noir-et-blanc. Ce montage de lumière donne un effet glamour et un peu rétro à la photo portrait.


Idéale pour les sujets âgés, cette solution affiche les rides beaucoup moins qu'un éclairage latéral. Par contre, ce schéma met les pommettes en valeur. Cet effet peut être parfait pour les visages trop définis. Par contre, il met les cernes en relief tout en creusant les joues. Par conséquent, le sujet peut avoir l'air fatigué voire morbide.


Ce type de plan est très recommandé pour les photos de mode. Il convient parfaitement aux femmes et aux hommes ayant un visage angulaire.


Le schéma d’éclairage Rembrandt


Ce plan de lumière doit son nom au peintre Rembrandt qui se basait dans ses toiles sur ce type d'éclairage. En effet, il est obtenu en plaçant la source lumineuse au-dessus de la tête du modèle et à 90 degrés de son visage. Il convient de déplacer l'éclairage jusqu'à ce que l'ombre du nez rejoigne celle de la joue en vue de former un triangle de lumière.


Ce plan est déconseillé si le modèle a un petit nez ou un nez plat.

Cette méthode confère au portrait un aspect dramatique et un côté assez sombre. Par contre, elle donne au sujet du caractère et du modelé. Par ailleurs, elle permet d'affiner les traits dans le cas d'un visage rond.


Le schéma d’éclairage Loop


On reconnaît ce plan d'éclairage quand l'ombre du nez est légèrement décalée par rapport à celle du schéma Butterfly. Dans le cas Loop, la lumière doit être placée à environ 30 à 45 degrés par rapport à l’axe du visage. Elle doit également se situer légèrement plus haut que le niveau des yeux. Placée encore plus haut, la lumière risque de donner des ombres étranges. L'objectif est de pouvoir créer une zone ombrée définie au niveau du nez (en forme de boucle). Cette dernière est trop petite et elle ne touche pas celle de la joue. Il faut, par contre, veiller à ce qu'elle soit orientée vers le bas.


Il s'agit d'un éclairage qui convient à la plupart des gens. Le Loop est le premier schéma à essayer quand on ne sait pas quelle option adopter en tant que portraitiste. Par ailleurs, cette solution donne beaucoup de vie au sujet en raison des catchlights qu'elle crée.


Un choix qui revient au photographe portraitiste


Au final, c'est le photographe portraitiste professionnel qui décidera ou non d'utiliser une certaine disposition d'éclairage selon le modèle qui se trouve en face (homme ou femme) et les spécificités de son visage ainsi que l'ambiance souhaitée. Le cadrage peut également avoir un rôle à jouer pour masquer certains défauts créés par la lumière ou au contraire pour valoriser une zone précise. Le focale aura donc son importance et on peut jouer avec l'ouverture et la netteté pour créer un flou d'arrière plan agréable.


Au niveau du matériel pour réaliser ces prises de vue, vous pouvez aussi bien utiliser des flashs que des éclairages continus de type led, avec des softbox ou encore une source lumineuse naturelle comme l'éclairage d'une fenêtre pour le style Rembrandt notamment, avec un réflecteur pour déboucher les ombres lorsqu'elles sont trop prononcées.